Archives par mot-clé : schémas

Étagère en escalier

Les étagères en escalier sont à la mode. À peu près toutes les grandes enseignes proposent un ou plusieurs modèles basés sur ce principe de petites cases plus ou moins carrées s’empilant de manière incrémentale, formant alors une demi-pyramide de 3, 4, voire 5 cases de haut.

Généralement, les modèles proposés ont des caractéristiques propres, y compris pour des références différentes vendues dans un même magasin : la taille des cases peut varier, la couleur, le type de bois pour les quelques cas où ce n’est pas du mélaminé, ou bien encore la qualité qui est inversement proportionnelle au prix (quoique ce dernier argument ne se vérifie pas systématiquement, certains magasins n’ayant aucun scrupule à vendre de la merde très cher). Sans compter les difficultés pour trouver des paniers qui vont bien, ce qui n’est rien face à l’impossibilité d’ajouter planches, tiroirs et autres portes le jour où le modèle ne sera plus vendu.

Réflexion faite, pourquoi ne pas fabriquer cette étagère soi-même ? Différents types de bois et mélaminés sont vendus dans des dimensions standards et à la découpe dans tous les magasins de bricolage, ce qui permet de réaliser un tel meuble, moyennant un peu de matériel et d’huile de coude, en maîtrisant son budget et en achetant les matériaux de son choix.

Il reste encore à dessiner les plans de ce meuble, mais aussi et surtout penser à la manière que celui-ci doit être monté. Autant dire que cette partie, riche en calculs moyennement savants et en brouillons chiffonnés, est la plus déterminante pour parvenir à notre objectif !

Pour commencer, en espérant ne pas me faire étrangler par une pointure en dessin industriel qui passerait ici par hasard (certes il y a peu de chances), voici les plans des planches : Design de l’étagère (PDF)

Pour réaliser ces planches, il faut un minimum de matériel :

  • scie (sauteuse), ou bien opter pour une découpe directement en magasin
  • perceuse
  • mèche à bois de 3 mm
  • mèche à bois de 8 mm
  • guide de perçage avec butée
  • mèche à fraiser

Maintenant que nos planches sont (virtuellement) prêtes, une petite nomenclature s’impose pour connaître nos réels besoins :

REFERENCE    QUANTITE    DESCRIPTION
01           1           Planche horizontale 1440 * 300
02           1           Planche horizontale 1440 * 300
03           1           Planche horizontale 1080 * 300
04           1           Planche horizontale  720 * 300
05           1           Planche horizontale  360 * 300
06           10          Planche verticale    342 * 300
07           1           Planche verticale   1458 * 300
V            38          Vis à tête fraisée    60 * 3
C            50          Cheville en bois      30 * 8

Pour nos planches, il faut donc prévoir environ 10 m, les planches étant généralement vendues en 2 m et/ou 2,5 m. Mon choix s’est porté sur des vis à têtes fraisées, car celles-ci ont l’avantage de ne pas dépasser du trou, ce qui est particulièrement pratique dans les choix d’assemblage que j’ai fait. Les chevilles sont tout ce qu’il y a de plus standard, comme le reste d’ailleurs.

Il ne reste plus, a priori, qu’à assembler tout ça ! En croisant les doigts pour que les cotes soient justes… :mrgreen:

a

Pour une lecture plus facile de l’assemblage, ce document reprend chacune des étapes ci-dessus : Assemblage de l’étagère (PDF)

Pour terminer, voici les sources de tous les schémas au format SVG : Sources SVG de l’étagère (ZIP). Tout ceci est assez simpliste et incomplet, mais c’est avant tout une base pour quiconque souhaite réaliser sa propre étagère, et, pourquoi pas, l’agrémenter de pieds ou d’autres détails par exemple. Libre à chacun d’utiliser, d’adapter et d’améliorer ce meuble, en supposant qu’il puisse servir à d’autres.