Patron pour faire des fraises en tissu

Fraises en tissu et feutrine
Fraises en tissu et feutrine

Un tuto pour faire des fraises en tissu

Récemment je me suis servi d’un petit tutoriel très sympa pour réaliser des fraises en tissu et feutrine. Voici le lien :

http://nath.scrap.over-blog.com/article-des-fraises-en-tissus-le-tuto-71668151.html

Mon propre patron

N’étant pas totalement satisfait du patron proposé par l’auteure, j’ai préféré faire le mien avec deux tailles de fraises différentes. Le voici :

patron_fraise.pdf

Patron fraise
Patron fraise

Faites votre propre patron

Et comme vous pourriez très bien faire votre propre patron à partir du mien, je vous propose le fichier source au format SVG (vectoriel, Inkscape, tout ça…) à dézipper :

patron_fraise.zip

Remplacer des caractères spéciaux avec sed

Sid - © Blue Sky Studios
Sid – © Blue Sky Studios

Mais non pas Sid ! « sed » le petit programme sympa qui permet de faire des traitements sur du texte !

Un problème courant est d’avoir des caractères indésirables dans un fichier texte, qu’il s’agisse de données, d’un code source ou d’une page Web. Il arrive même qu’on ait affaire à des caractères ne s’affichant pas correctement, ou bien qui empêchent carrément le fonctionnement d’un logiciel.

Connaître le code hexadécimal des caractères avec « od »

Aujourd’hui tout le monde devrait utiliser l’encodage UTF-8. Dans les faits, c’est très loin d’être le cas : il faut souvent faire avec l’existant (Windows-1258, ISO-8859-*…), et l’UTF-8 ne couvrant pas tous les caractères possibles et imaginables, on peut aussi tomber sur des trucs exotiques issus de l’UTF-16 ou l’UTF-32.

Pour convertir un caractère spécial, une solution générique consiste à d’abord connaître son code hexadécimal (on devrait peut-être même dire « ses codes hexadécimaux » étant donné que ces caractères spéciaux sont encodés sur plusieurs octets). C’est un peu roots, mais ça aura le mérite de fonctionner dans n’importe quel shell de n’importe quel environnement.

Prenons par exemple le caractère €, et voyons à quoi il ressemble avec l’aide de la commande « od » :

printf '€' | od -vAn -tx1
 e2 82 ac

C’est donc cette suite de codes hexadécimaux que nous allons fournir à sed, moyennant une écriture légèrement différente puisque chaque code sera écrit de la forme \x??.

Cas des caractères qu’on n’arrive pas à taper au clavier ou à afficher

Certains caractères peuvent être particulièrement problématiques quand on souhaite connaître leurs codes hexadécimaux, tout simplement parce qu’on ne parvient pas à les taper au clavier, voire à les copier-coller. Dans ce cas, le mieux est d’isoler ces caractères dans un tout petit fichier texte et d’analyser les caractères avec od :

cat analyse.txt | od -vAn -tx1
 31 32 33 2e 34 35 20 e2 82 ac 20 54 54 43

Conversion des codes hexadécimaux avec sed

Maintenant que nous connaissons les caractères que nous souhaitons supprimer/modifier/remplacer (rayer les mentions inutiles), nous pouvons commencer par tester la commande sed avec les codes hexadécimaux :

echo '€' | sed 's/\xe2\x82\xac/\€/'
€

Dans l’exemple ci-dessus, les apostrophes (« simples quotes ») permettent de ne pas échapper les codes hexadécimaux ; mais cette autre écriture est tout à fait équivalente :

echo '€' | sed s/\\xe2\\x82\\xac/'\€'/
€

Il faut toutefois souligner que dans le cas présent, où l’on va remplacer le symbole € par son entité HTML, il est indispensable que l’entité soit d’une part entre apostrophes, d’autre part que le caractère & soit échappé avec un antislash. Ceci vient du fait que sed interprète par défaut & comme une recopie sur la sortie du motif trouvé… Et à ceci s’ajoute le shell qui interprète lui aussi ce caractère !

Remplacer plusieurs caractères spéciaux

Avec l’argument « -r » passé à sed, il est également possible de remplacer plusieurs motifs par quelque chose, en séparant ces motifs par « | » (la joie des expressions régulières ! :mrgreen:). Par exemple, si l’on souhaite changer tous les E accentués d’un texte (ÉÈÊË) en E, il suffit de faire :

sed -r s/\\xc3\\x89\|\\xc3\\x88\|\\xc3\\x8b\|\\xc3\\x8a/E/g origine.txt > resultat.txt

Voilà tout !

Recycler un vieux jeu « Qui est-ce ? »

« Qui est-ce ? » héros Disney
« Qui est-ce ? » héros Disney

Des cartes personnalisées pour le jeu « Qui est-ce ? »

Le jeu « Qui-est-ce ? » fut inventé en 1979 — une fameuse année ! Bien que les trentenaires d’aujourd’hui puissent être nostalgiques de ce jeu et des personnages qui le composaient initialement, je me suis décidé à produire d’autres cartes que celles par défaut. En voici les raisons :

  • Les personnages, au nombre de 24, sont principalement masculins. On ne compte que 5 personnages féminins ! Et il n’y a pas tellement de mixité ethnique non plus…
  • Les enfants aiment bien renouveler les personnages. Hasbro l’a bien compris en éditant une nouvelle version de ce jeu avec plusieurs sets de personnages (classiques, animaux, monstres, etc…), mais puisque je dispose du vieux jeu, j’aime autant le recycler.
  • Je souhaitais permettre à ma gamine de jouer avec ses princesses préférées. C’était aussi l’occasion de proposer des sets de personnages sur des thèmes geek.
« Qui est-ce ? » héros Disney (humains)
« Qui est-ce ? » héros Disney humains (ou presque humains)
« Qui est-ce ? » Disney avec des duos
« Qui est-ce ? » Disney non humains et duos
« Qui est-ce ? » Disney vilains
« Qui est-ce ? » Disney vilains
« Qui est-ce ? » Star Wars
« Qui est-ce ? » Star Wars

Des planches d’images en PDF et au format A4

J’ai développé un petit programme qui, à partir d’un répertoire de 24 images, consiste à produire 3 planches au format A4 :

  • une planche de personnages pour le plateau rouge,
  • une planche de personnages pour le plateau bleu,
  • une planche de cartes à piocher (la fameuse carte que l’on place devant soi).

Préparer ses 24 personnages

Pour utiliser efficacement ce programme, il y a un petit travail préparatoire à réaliser sur les 24 images :

  • Le nom du fichier sera écrit en-dessous du personnage, donc il faut correctement nommer chaque image.
  • Les images doivent avoir pour proportions (ou « ratio ») 26/17 (hauteur/largeur)

Utilisation du script

Ce script Shell fait appel à deux logiciels : ImageMagick pour les multiples traitements d’images, et pdftk pour l’assemblage des 3 planches d’images en un seul fichier PDF prêt à imprimer. Il est donc nécessaire de les installer.

Maintenant, vous allez pouvoir télécharger ce script ! Chouette !

quiestce.sh

Enfin, voici les quelques planches déjà réalisées avec cet outil :

disney1 ; disney2 ; vilains_disney ; starwars

Amusez-vous bien !

Renommer/trier ses photos à la volée

Très régulièrement, on me demande comment renommer chronologiquement un groupe de photos, et les trier dans de multiples sous-répertoires. Sous GNU-Linux évidemment… 😎 Étant donné que je n’avais jamais publié de solution pour cela (et qu’à chaque fois je repars inutilement de zéro), voici un script Shell/Bash, reposant sur les programmes d’ImageMagick, permettant de réaliser très facilement deux ou trois petites choses :

  • Créer des sous répertoires selon l’ordre « année/mois/jour » à partir des informations Exif de date de prise de vue présentes dans chacune des photos
  • Copier chacune des photo dans le bon sous-répertoire « jour/ »
  • Renommer ces photos à l’aide des informations Exif de date et heure de prise de vue
  • Ajouter une valeur incrémentée en fin du nom du fichier si une autre photo porte déjà le même nom
  • Tourner la photo dans le bon sens si l’appareil avait été tenu verticalement lors du déclenchement

#! /bin/bash

# Au prealable, on s'assure que les programmes necessaires sont deja installes
which identify >> /dev/null 2>> /dev/null
if test $? -eq 1
then
	cat << EOF >&2
	Les programmes d'ImageMagick ne sont pas installes. Merci d'executer cette commande en tant qu'utilisateur root :
	
	urpmi imagemagick
	
EOF
	exit 1
fi

i=0

for fic in *jpg *JPG
do
	if test -f "$fic"
	then
		# Increment permettant de ne pas ecraser les noms en doublon (photos prises au meme instante en rafale)
		i=$((i + 1))
		i2=`printf '%04d' $i`
		
		# De la forme 2013_06_03_10_41_10
		nouveau_nom=`identify -verbose $fic | grep 'exif:DateTime:' | sed -e s/'^.*\([0-9][0-9][0-9][0-9]:[0-9][0-9]:[0-9][0-9] [0-9][0-9]:[0-9][0-9]:[0-9][0-9]\).*$'/'\1'/g | sed s/'[: ]'/'_'/g`
		
		# De la forme 2013/06/03
		repertoire=`echo "${nouveau_nom:0:10}" | tr '_' '/'`
		
		mkdir -p $repertoire 2>> /dev/null
		
		nouveau_fic="${repertoire}/${nouveau_nom}.jpg"
		
		# Si un fichier porte deja le meme nom, on ajoute l'increment
		test -f $nouveau_fic && nouveau_fic="${repertoire}/${nouveau_nom}_${i2}.jpg"
		
		cp $fic $nouveau_fic
		
		# Verifier l'orientation de la photo
		orientation=`identify -verbose $nouveau_fic | grep 'exif:Orientation:' | sed -e s/'^.*\([1368]\).*$'/'\1'/g`
		
		if test "$orientation" != "1"
		then
			convert $nouveau_fic -auto-orient $nouveau_fic~ && mv $nouveau_fic~ $nouveau_fic
		fi
	fi
done

Bien évidemment, ce script est perfectible, et il ne répondra pas non plus à tous les besoins, notamment en terme de classement. Mais libre à chacun de se l’approprier et de le modifier.